La différence entre des charentaises et des slippers ?

Savez-vous quelle est la différence entre des charentaises et des slippers ? Non ? Et bien cet article va certainement vous intéresser.
Enfilez vos pantoufles et installez-vous confortablement dans votre canapé, je vais vous expliquer.

Alors oui, « Slipper » signifie « Pantoufle », mais on a décidé de le laisser en anglais, c’est plus « in ».

Slipper : un peu d’histoire

Les slippers sont des pantoufles particulièrement bien adaptée à la vie en intérieur : elles s’enfilent et s’enlèvent très rapidement.
La première mention historique du port des slippers remonte au 12ème siècle, au Vietnam. Par chez nous, les slippers ont commencées à être portées vers 1478.

Les différents types de slippers (pantoufles)

  • Les pantoufles à talon ouvert – généralement faites avec une couche supérieure en tissu qui entoure le haut du pied et les orteils, mais qui laisse le talon ouvert.
    Ces pantoufles sont souvent distribuées dans des hôtels luxueux.
  • Les chaussons fermés – des pantoufles avec un petit protège-talon qui empêche le pied de glisser, pratique !
  • Les pantoufles hautes – des pantoufles pour les frileux qui ressemblent à des bottes.
    Souvent préférées par les femmes, ce sont des bottes avec une doublure en polaire ou autre matière toute douce, et une semelle en caoutchouc souple.
  • Les pantoufles sandales – sandales rembourrées avec une semelle en caoutchouc souple. Ce type de pantoufles est similaire aux fameuses Birkenstock.
  • La pantoufle de soirée, également connue sous le nom de « La pantoufle Prince Albert ». Elle est faite de velours et es téquipée de semelles en cuir. Elle dispose d’un noeud et souvent, les propriétaires y font ajouter leurs initiales brodées en or. C’est très très classe !

 

Les charentaises : les silencieuses

La charentaise est crée à la fin du 17ème siècle avec les restes des uniformes militaires. Au début, cette pantoufle est glissée dans les sabots pour y remplacer la paille !

La charentaise comme on l’a connait aujourd’hui est apparue en 1907, grâce au docteur Jeva, qui inventa le collage du feutre et créa des charentaises aux couleurs vives et aux motifs écossais. C’est le début d’une belle histoire ! Fin du 20ème siècle, les charentaises sont portées seules, sans sabots, et permettent même à certains sportifs de pratique le lancer de charentaises.

La différence réside principalement dans l’allure et le confort d’utilisation !

Pourquoi le surnom de « silencieuses » est donné aux charentaises ?

Ce surnom est donné aux charentaises car celles-ci étaient portée par les valets, qui devaient circuler silencieusement à travers la propriété de leurs maîtres.

 

Nini la gériatrie

Papy depuis son enfance, le gros Nini est chargé des rubriques Sport et Lifestyle pour la gazette La Gériatrie.
Il aime pantoufler, la charcuterie, sa femme, ses poules et ses deux chats.

Partager sur les internets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *